Comment classer ses photos de voyage ?

comment classer ses photos de voyages ?

image de reflex à paris devant la pyramide du Louvres

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvés à devoir trier et organiser un millier de photos en vrac prises pendant vos vacances ? Ou encore à chercher cette photo précise que vous aviez prise sur cette plage paradisiaque, au coucher de soleil, mais sans jamais pouvoir remettre la main dessus ? C’est généralement là que l’on commence à s’arracher les cheveux …

On trouve nombre d’articles sur internet concernant la technique à employer pour réussir ses photos en voyage, le matériel à choisir pour photographier des paysages/portraits/animaux, le matériel de nettoyage à prévoir, etc mais on ne trouve jamais d’explications sur la meilleure façon de classer et organiser ses photos.

Je trouve cela d’autant plus étonnant que c’est quand même un aspect essentiel de la photographie. il ne suffit pas de faire de belles photos, encore faut-il pouvoir les retrouver et les conserver, n’est-ce pas ?

La photographie de voyage tout particulièrement, requiert une certaine organisation pour éviter ensuite les catastrophes (ma dernière catastrophe en date étant d’avoir perdu/supprimé les photos de toute une journée à New York ! J’ai failli me suicider ! Dieu merci, j’ai retrouvé une des sauvegardes que j’avais faite !)

stresser

Comme je suis passée par là et que j’ai fait pas mal d’erreurs, j’ai décidé de faire ce petit article pour partager avec vous mon expérience et mes astuces, et pourquoi pas recevoir quelques unes de vos astuces !

1- Ta carte SD tu videra

Cela peut sembler une évidence mais c’est quelque chose qu’on oublie souvent. Après le dernier voyage vous vous êtes contentés de copier vos photos sur pc en laissant les doubles sur la carte SD au cas où… et vous vous retrouvez à partir pour les vacances de vos rêves avec une carte SD à moitié pleine…Pire encore, une fois sur place, à des milliers de km de votre pc, vous ne vous souvenez plus si les photos présentes sur la carte ont été sauvegardées ou pas, donc si vous pouvez les supprimer pour libérer de la place ou pas,  et là c’est la catastrophe !

2- Des dossiers dans ton appareil photo tu créera

Je n’ai jamais compris comment mes compatriotes photographes voyageurs s’y prennent pour retrouver et classer leurs photos de voyage, Si vous avez aussi une technique, je suis preneuse.

un bon classement de photos ?

Mais pour ma part, je ne pourrais pas le faire sans mes précieux dossiers. Je m’explique :

dans tous les appareils photos (reflex, compacts et autres) il y a la possibilité de créer un dossier avant de commencer à prendre une série de photos. En voyage je crée donc un dossier par jour de visite pour pouvoir m’y retrouver ensuite. En parallèle, je tiens un petit carnet où je note les visites effectuées dans la journée pour pouvoir relier ensuite mes photos avec les lieux et noms visités. Ce n’est pas très utile pour les très courts voyages, mais je viens récemment de retrouver mon carnet de notes de l’Islande (pour rédiger mon article) et je peux vous assurer qu’avec des noms imprononçables comme « Eyjafjallajökull » (et donc impossible à retenir) c’est vraiment utile !

Pour des voyages plus longs, comme celui du Maroc ou de l’Andalousie (2 semaines chacun), je crée des dossiers correspondant aux étapes du voyage, sinon je me retrouverai avec 15 dossiers différents, ce serait ingérable.

Lorsque je sauvegarde ensuite mes photos sur ordinateur, je conserve les dossiers, en les renommant correctement (mon reflex ne m’autorisant que 5 caractères les noms ne veulent parfois rien dire).

Attention, lors du transfert vers le PC (pour Mac je ne sais pas), copiez d’abord les dossiers de la carte SD à l’emplacement prévu dans votre pc, puis insérez-les dans Lightroom – pour ceux qui l’utilise. Si vous faites l’inverse, Lightroom les renomme et les stocke n’importe comment par défaut (je n’ai toujours pas compris comment cela marchait !).

3- L’heure de ton appareil tu changera

horloge du palais du luxembourg

Cette recommandation est liée évidemment à la précédente : pour que les photos soient correctement identifiées, il vaut mieux se régler sur le bon fuseau horaire, surtout quand vous voyagez à l’autre bout du monde. Pour un décalage d’une heure ou deux ce n’est pas nécessaire. J’ai compris l’intérêt de cette astuce à mes dépends lorsqu’en revenant de New York, j’ai laissé Lightroom transférer mes photos de ma carte SD vers mon pc, et que celui-ci a effacé tous mes dossiers pour en recréer de nouveaux en fonction des dates. Résultat, je me suis retrouvée avec des photos de jours différents dans les mêmes dossiers car le logiciel s’était basé sur les dates et heures en France ! (en gros mes photos d’une soirée mises dans le même dossier que celles des visites du lendemain, c’était du n’importe quoi !)

4- Isoler les panoramas

Les de prises de vue multiples visant ensuite à former un panorama sont très difficiles à retrouver dans un dossier contenant déjà une centaine de photos. Du coup je les isole dans un dossier à part appelé “pano” afin de pouvoir ensuite les retrouver facilement pour les traiter sur ordinateur. Cette manœuvre m’oblige malheureusement à naviguer pas mal dans les menus du reflex, et parfois j’oublie de revenir dans le dossier initial une fois mon panorama fini.

5- Sauvegarde en voyage

Il fut un temps où les photographes avaient besoin de se trimbaler un ordinateur portable ou un disque dur spécial afin de pouvoir sauvegarder leurs photos tellement les cartes SD étaient petites. L’espace de stockage étant maintenant plus important, toutes les photos d’un voyage peuvent tenir dans problème dans une carte de 32Go. Par contre le risque de la perte et de l’accident est toujours possible.

Je ne sais pas quelle technique vous avez choisie, mais pour ma part je ne fais pas de sauvegarde particulière. Parfois lorsque j’ai mon pc portable, je fais une copie, mais sans effacer les photos de la carte SD (oui, car si c’est le pc qui a un accident, je perds tout aussi !)

6- Sauvegarde des photos de portable

Vous aussi vous voyagez avec votre téléphone en ami et prenez des photos à tout va, parce que c’est bien plus facile que de sortir son reflex. Par contre, souvent ces fameuses photos restent …dans le portable. Donc vous ne les exploitez pas, et ne les sauvegardez pas non plus. Je viens de prendre l’habitude de les sauvegarder dans le même répertoire que les autres photos du même voyage, en les identifiant comme étant les photos du portable.

Jeune fille prenant son amie en photo avec un smartphone sur le pont de Brooklyn

7- Stockage des photos retouchées et des raw

Alors ça c’est la partie qui me pose le plus de problèmes ! Les fichiers Raw sont très volumineux et inexploitables tel quels, l’idée serait donc de tout convertir en jpeg (en passant des heures à tout retoucher), mais cela reviendrait à tout stocker en double. Pas terrible pour mon disque dur. L’autre solution donc, consiste à ne stocker qu’en raw, et à développer les photos une par une quand j’en ai besoin. Côté pratique on repassera.

Donc en attendant d’avoir arrêté mon choix sur une solution, je fais un peu des deux : je stocke mes photos en RAW, et je ne traite sur Lightroom que celles que je vais utiliser pour le blog, ou pour le développement photo. Je sépare les photos du blog dans un dossier différent, vu qu’elles ne sont pas réutilisables à cause de la signature. En cas de soucis de place, je les supprime.

Du coup je m’adresse à vous : pour quelle solution de stockage avez-vous opté ?

Comme vous avez pu le voir j’ai pas mal de petites astuces qui facilitent mon classement de photos, mais on voit également que parfois je peux être très étourdie et provoquer des accidents photographiques ! Les voyages où l’on réalise parfois plus de 1000 photos nécessitent beaucoup d’organisation si on ne veut pas passer des heures à chercher ensuite ces images.

Je trouve aussi que là-dessus les fabricants d’appareils photos pourraient proposer quelques améliorations, comme par exemple une option “panorama” qui permettrait soit de le créer directement, soit au moins d’isoler automatiquement les photos. J’aimerais bien avoir un bouton qui me créerait automatiquement un nouveau dossier (avec un nom automatique). Comme mon reflex se fait vieux maintenant, vous avez peut être déjà ces évolutions sur des appareils plus récents.

Du coup je serai vraiment très intéressée pour savoir quelles sont vos astuces à vous pour organiser vos photos de voyage ? Comment est-ce que vous vous y retrouvez ?

Suivez moi sur Facebook Twitter et Instagram !

9 commentaires

  1. C’est une bonne idée d’avoir écrit cet article! C’est vrai que le classement des photos peut devenir un vrai casse-tête!
    Pour ma part je note les lieux, tout comme toi, je vide systématiquement ma carte SD, et depuis peu je règle aussi l’heure de mon appareil photo.
    Par contre je ne connaissais pas l’astuce de créer des dossiers dans l’appareil photo et je trouve ça génial!!! Je vais regarder si je sais faire ça sur le mien! 😀

    1. Merci pour ton commentaire! J’ai eu l’idée de cet article lorsque moi-même je cherchais des astuces sur internet pour savoir comment organiser au mieux mes photos et que je n’ai rien trouvé! J’ai trouvé cela assez surprenant vu la somme de travail que cela représente, surtout pour les blogueurs de voyage.
      C’est marrant de voir qu’on a à peu près la même technique (c’est que c’est la bonne !).
      cette astuce des dossiers est assez peu connue je me rends compte, mais moi je ne peux pas m’en passer. La fonction création de nouveaux dossier (parfois appelée « renum fichier » comme sur mon ancien compact Panasonic) est bien planquée dans les menus des APN, ce qui est vraiment dommage.

  2. Je ne connaissais pas non plus l’astuce de créer des dossiers directement sur l’appareil !
    Pour ma part, je passe tout le temps par Lightroom pour importer et trier, en faisant bien la différence entre la notion d’emplacement physique (le dossier sur le disque dur) et d’emplacement logique (les collections Lightroom). Ça permet par exemple d’avoir une photo dans plusieurs collections, par exemple voyages et animaux.

    Pour la sauvegarde en voyage, j’étais parti au Vietnam avec un disque dur externe sur batterie avec un slot carte SD. Du coup pas besoin de le brancher sur un ordinateur, et la batterie tient facilement plusieurs semaines si on ne fait que vider ses cartes SD. Super pratique

    1. Merci pour ta contribution ! Je ne maîtrise pas du tout cette fonctionnalité sur lightroom, je me contente d’y importer mes dossiers comme expliqué dans mon article. Faudra vraiment que je me penche sur ces aspects un jour … je ne sais même pas comment sauvegarder ma collection ! (en gros en cas de crash je perds toutes les modifs sur mes photos, la cata…). L’option du disque dur est une idée dans le cas des longs voyages ! Je vais peut être y penser pour mon voyage en Argentine cet été 😉

  3. Ah, c’est un vaste sujet de classer ses photos 😉
    Je ne connaissais pas le système des fichiers directement sur l’appareil photo.
    Pour l’instant, j’ai une technique plutôt simple, je classe mes photos par année / mois / jour sur mon ordinateur. Pour éviter de garder trop de photos, j’essaie de supprimer directement les photos irrécupérables (floues, mal exposées, mal cadrées).
    Et j’ai un autre dossier sur mon ordi pour les photos pour le blog: )
    Bref, ton article me rappelle que j’ai un article qui parle de ma méthode de rangement de photos 🙂

    1. Ah oui je serais curieuse de lire ton article, il y a toujours des astuces bonnes à prendre ! Mon disque dur est toujours en plein chantier à cause de mon classement de photos lool!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *