Islande : Visite du Sud, jour 2

Après presque deux ans, voici la suite du récit de mon voyage en Islande de 5 jours en Mai 2015. J’avais commencé à publier le récit du voyage ici.

La journée à bien commencé : réveil aux aurores car les volets du bungalow sont inexistants. Après un petit dej rapide et une mise au point du programme, nous chargeons toutes nos affaires dans la voiture et au moment de partir… pneu crevé! La chemin en graviers mal entretenue de 3km de long pour aller à l’hôtel a eu raison de notre roue… alors là c’était le branle-bas de combats pour changer mettre en place la roue de secours (à noter que les propios de notre auberge, Mid Hvoll Cottages, n’ont pas daignés venir nous aider), et trouver un garagiste un 1er mai (oui oui la fête du travail…). 

la beauté des paysages pour rattraper les galères !

Bref, une fois nos mésaventures passées, nous avons pu commencer notre programme avec un peu de retard : premier arrêt à Systrafoss pour faire une petite marche menant à la cascade. Finalement nous n’avons fait que 500m de la balade pour cause de neige dans les sentiers en pente.

cascade Systrafoss sous la neige

 Systrafoss des poules ?

 

Nous reprenons ensuite la route pour nous rendre à Skaftafell et visiter le glacier. Nous arrivons sur place avec un temps mi-couvert, mi-ensolleillé, et commençons à nous diriger vers le glacier par le petit sentier à droite du bureau d’information. Sur le sentier sont détaillés les différentes limites du glacier depuis un siècle, lorsque l’on voit son recul accéléré ces dernières années, on commence à s’inquiéter de le voir totalement disparaître un jour.

La balade dure bien une heure, je suis du coup complètement frigorifiée à la fin.

glacier Skaftafell

Nous reprenons la route, avec deux auto-stoppeuses espagnoles croisées à la sortie du site de Skaftafell, sous la neige! On s’est tout de suite dit : “on ne va pas laisser deux personnes comme sa sous la neige !” et on s’est tout de suite arrêtés. Apparemment elles ont eu cette chance pendant tout leur voyage, puisqu’elles nous ont expliqué n’avoir jamais attendu plus de quelques minutes que quelqu’un les prenne en route! Nous comptions aller jusqu’à Hofn, mais elles souhaitent s’arrêter à Jokulsarlon. Arrivés sur les lieux, nous n’avons pas pu partir sans même y jeter un coup d’oeil, résultat : nous y étions encore quand nos auto-stoppeuses sont réparties ! Le temps avait encore changé et un beau soleil éclairait le lac de glace, impossible d’en détacher le regard ! Nous avons même eu droit à un spectacle de chant d’une chorale qui passait par là !

coucher de soleil a Jokulsarlon

lac Jokulsarlon

vue de Jokulsarlon

mon ami le phoque a Jokulsarlon
le phoque qui jouait à cache-cache avec moi …

 

Jokulsarlon est réellement le site à ne pas rater lorsque l’on vient en Islande! Le lac est d’une beauté à couper le souffle, une atmosphère paisible s’en dégage, malgré les touristes tournant tout autours. Des animaux sauvages font leurs apparitions, un peu comme s’ils préssentaient un spectacle. Je suis particulièrement fan du petit phoque qui jouait à cache-cache avec les touristes essayant désespérément de le prendre en photo (oui j’en faisais partie aussi!).

 

Suivez mes articles sur Facebook

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :