La randonnée pour les nuls : comment partir en randonnée la première fois ?

la rando pour les nuls

Voilà, vous vous êtes motivés pour commencer la randonnée mais vous ne savez pas comment débuter en randonnée, comment choisir son sentier, que ce qu’il faut emporter et quelles sont les précautions à prendre pour marcher en montagne.

Étant dans ce cas de figure il n’y a pas si longtemps, je me souviens bien des questions que je me posait pour partir en randonnée. L’activité semblait tellement évidente aux personnes autours de moi que je n’osais pas toujours poser les questions, et pas mal de détails auxquels je n’avais pas pensé m’échappent.

 

Comment choisir sa première randonnée pour débuter ?

C’est à mon avis ici le point le plus important : pour bien débuter et ne pas faire de mauvaise expérience, il faut choisir son parcours de randonnée avec soin. Voici les points à prendre en compte pour son choix (je vais partir du principe que vous n’êtes pas un grand sportif, auquel cas le parcours semblera un peu facile mais c’est toujours mieux pour une remise en jambes). Je me souviens que lorsque j’avais commencé, je ne savais pas du tout sur quels critères m’appuyer et que j’avais choisi presque au hasard (ce qui est une très mauvaise idée, mais j’étais bien tombée).

 

1-Comment et où choisir son trajet ?

Le premier point est de savoir où est-ce que l’on peut trouver des descriptions de parcours de rando, les fameux topos de randonnées. Pour ma part j’utilise toujours deux sources : les sites internet, pas toujours 100% fiables il faut le savoir, et des livres de randonnées dans lesquels j’ai investi (ils coûtent environ une dizaine d’euros).

Les sites que je préfère sont VISORANDO et ALTIDUDERANDO. Visorando propose même une application très bien faite que je vous encourage vivement à télécharger (gratuite) : elle permet de vous localiser et suivre votre sentier sur portable. Les cartes sont des cartes openstreetmap mais vous pouvez acheter via l’application les cartes IGN pour toute la france pour moins de 20€ par an.

Sur ces deux sites vous pouvez effectuer des recherche de randonnée en spécifiant vos critères de difficulté, c’est ce qui les rend très intéressant. Ils sont régulièrement mis à jour, Visorando est alimenté par des randonneurs.

Il faut garder à l’esprit qu’il peut toujours y avoir des erreurs, donc restez vigilant lorsque vous croiserez les panneaux sur les sentiers. C’est pour cette raison qu’en parallèle je prends aussi le livre sur lequel se trouve la randonnée qui m’intéresse : les topos des livres sont toujours accompagnés d’une petite carte qui est parfois bien utile.

Les critères les plus importants à prendre en considération pour le choix de votre randonnée sont le dénivelé, la distance et la durée.

2-Le dénivelé

dénivelé

Le dénivelé représente la différence d’altitude entre le point haut et le point bas de la randonnée. Il ne prend pas en compte les éventuelles remontées et redescentes dans le sentier !

Si vous débutez, ce chiffre ne va pas représenter grand chose pour vous. Je conseille aux débutants de choisir un sentier avec 300 à 400m de dénivelé pour commencer. Ce sera une randonnée facile, mais pour quelqu’un qui souhaite s’entraîner et commencer graduellement ce sera un bon entraînement.

Le dénivelé ne fait pas la difficulté à lui seul : la randonnée du Lac Achard avec ces 270m de dénivelé m’a semblée plus difficile que celle du Lac du Crozet et ces 700m de dénivelé : effectivement lors de ma sortie au Lac Achard, il y avait de la neige un peu partout, et des torrents d’eau qui dévalaient le sentier. Résultat il nous a fallu pas mal sauter sur les rochers et éviter de glisser dans l’eau.

La distance peut également jouer un rôle : avaler 300m de dénivelé sur 3 km sera plus difficile que sur 10km avec une pente plus douce. C’est pour cela que l’indication de durée peut vous aider à choisir.

3-La durée et la distance

Après avoir filtré le site de randonnée sur 400m de dénivelé (ou difficulté facile à moyenne) il faudra que vous pensiez à vérifier le temps et la distance. Ce seront de bons indicateurs de l’intensité de la randonnée. Pour commencer, mieux vaut ne pas se lancer dans des randonnées plus longues que 4h aller-retour ou plus de 15 km. Cela vous donnera un aperçu et vous permettra de déterminer si vous souhaitez aller plus loin ou non la prochaine fois.

 

4-Repérage

capture visorando
Ecran du site Visarando

Maintenant que votre sentier est choisi et identifié, il faut trouver comment s’y rendre. Il y a généralement des description de l’itinéraire sur les sites et les livres de randonnée, mais je n’y comprends jamais rien. J’ai trouvé plus précis : l’application Visorando indique le départ de la randonnée avec des coordonnées gps dans l’onglet “Waypoints” : il vous suffit de les rentrer dans google map (attention, il faut parfois changer un peu le format) et de suivre le gps ! Google nous a déjà envoyé sur des sentiers de chasseurs, donc rester vigilants lors de la conduite !

 

Que faut-il emporter pour une première randonnée ?

Le matériel était aussi une question qui me revenait souvent : que dois-je mettre dans mon sac ? Comment dois-je m’habiller ? Quelles chaussures choisir?

1- Le sac

Finalement c’est assez simple, pour une randonnée d’une demi-journée, vous n’avez pas besoin de grand chose. Un sac d’environ 20L avec à l’intérieur :

  • l’eau : prévoir 1.5 à 2L par personne. pensez à boire régulièrement et ne pas attendre d’avoir soif.
  • Un sweat ou une polaire qui pourra se retirer facilement s’il faut trop chaud.
  • Selon la température une veste (préférez une veste de sport ou faite pour la rando qu’un vêtement de ville qui vous fera transpirer).
  • Des encas : on mange beaucoup en randonnée, donc c’est toujours bien de prévoir des choses à grignoter (fruits secs, fruits frais, barres de céréales, ou n’importe quel gâteaux qui vous plaira)
    un repas du midi : choisissez-le plutôt léger car il faudra reprendre la route après.
  • le livre de randonnée et/ ou une impression du topo sur internet
  • le top : la carte IGN (mais pour une première randonnée, ce n’est pas  forcement necessaire.)
  • un téléphone portable avec la batterie pleine (on le charge même dans la voiture !) avec éventuellement une batterie externe. S’il vous arrive quelque chose, vous pourrez rester en montagne plus longtemps que prévu et il ne faut pas que le portable s’éteint. De plus les applications comme Visorando consomment beaucoup de batterie.
  • Une trousse de premier secours : avant je n’en prenais pas, ce qui était une bêtise. Lors de ma randonnée dans les cascades de l’Alloix, une randonnée familiale très facile (300m de dénivelé), j’ai croisé une femme qui s’était blessé le genoux assez méchamment (sa jambe était recouverte de sang). Malgré la simplicité de la randonnée, cette famille avait pensé à la trousse de secours car la jambe était bien bandée, et la femme a pu rejoindre sa voiture a pieds soutenue par sa famille. C’est là que j’ai compris l’importance de cette petite trousse : nous permettre avec les premiers soins de sortir du sentier pour aller rejoindre l’hôpital ou médecin de garde (ou simplement se reposer à la maison).

2- Les vêtements

évasion en montagne à deux pas de grenoble

Pour une première randonnée il n’y aura pas forcément besoin d’investir dans des vêtements spécifiques, à moins que vous ne prévoyiez déjà de les utiliser plusieurs fois, cela peut donc être une bonne idée de les acheter tout de suite.

  • Bas : Pour les pantalons, choisir quelque chose d’assez souple (gardez à l’esprit que les “marches” ne feront pas forcément la hauteur d’un escalier et qu’il faudra peut être enjamber des obstacles assez hauts). Choisir quand même un tissu assez résistant, il ne faudrait pas que le pantalon se déchire dès que l’on s’assoit par terre. Dans le pire des cas, un jean peut très bien faire l’affaire, et pour les femmes un legging un peu épais. En été, si vous avez un doute concernant la chaleur, préférez les pantalons aux shorts pour deux raisons : il vaut mieux avoir un peu chaud qu’être transi de froid si la température chute, et les pantalons vous protégeront des insectes et autres branchages.
  • Haut : Pour le haut, un simple t-shirt sera parfait. Je lis souvent de privilégier les matières synthétiques au coton car celui-ci ne sèche pas vite. Cependant pour une petite randonnée vous ne verrez pas la différence (pas assez d’effort pour être trempé de sueur !).
  • Comme dit plus haut, prévoir une couche pour tenir chaud (sweat ou une polaire) qui se retire facilement (on doit souvent alterner avec les vêtements).

Pour ceux qui peuvent investir un peu, dans les rayons randonnée, les pantalons de randonnée sont très bien adaptés : résistants, mais légers, il vous permettront de marcher en toute tranquillité. Lorsqu’il fait un peu trop frais (en automne ou début de printemps), je met un legging sous le mien (cela m’évite d’en acheter un autre plus chaud).


3- Chaussures

Dernier point, et pas des moindres, les chaussures : la-dessus, difficile de vous donner un conseil qui s’appliquera à tout le monde tellement nous sommes différents la-dessus.

  1. Soit vous débutez avec des baskets type running par exemple, qui restent un peu agrippantes et cela vous conviendra tout à fait. Ne prenez surtout pas des chaussures avec des semelles lisses ou usées.
  2. Soit vous achetez des chaussures de randonnée premier prix : c’est ce que beaucoup d’amis ont fait et ils en sont très contents. J’ai également commencé comme ça : chaussures décathlon à 15€ qui m’ont permis de faire quelques balades, mais au bout de 2 ou 3 ans j’ai commencé à avoir de terribles tendinites aux pieds à cause des chaussures à la semelle trop fine (même pour des randonnées d’une heure ou deux !). J’ai donc dû me dépêcher d’en changer et de m’équiper de semelles orthopédiques. Soyons clairs, ce ne sont pas les chaussures qui m’ont fait ça, mais elles ont aggravé un problème dont je n’avais pas conscience au départ.
  3. Acheter de bonnes chaussures dès le départ : vous pourrez trouver des chaussures correctes dans les milieux de gammes, que vous pourrez garder pendant plusieurs années.

Parmi ces trois options, vous aurez devinez que c’est l’achat de bonnes chaussures que je vous conseille (on peut en trouver de correctes entre 50 et 100€ avec les soldes) mais c’est à chacun de voir selon sa situation. A noter que ces chaussures peuvent être utilisées en hiver lorsqu’il neige (pour aller en station de ski par exemple), puisqu’elles ont une très bonne adhérence ou pour des balades en terrains irréguliers.

 

4-Protections

Ne pas oublier évidemment les lunettes de soleil (même s’il fait moche! le temps peut changer), la casquette ou chapeau et la crème solaire !

 

Précautions avant le départ

Vous voilà parés pour partir faire votre première randonnée, votre sac est prêt, le sentier bien choisi et vous êtes sur le point de monter en voiture. Vous n’auriez pas oublié quelque chose ? non ?

On ne répète jamais assez, mais la montagne est un milieu sauvage, donc nous ne maîtrisons pas les éléments naturels. Avant tout départ en randonnée, il faut vérifier la météo, plusieurs fois même vu que celle-ci change sans arrêt en montagne.

Le risque zéro n’existe pas c’est sur, mais si les prévisions météo annoncent un beau soleil il y a beaucoup moins de chance de se retrouver sous un orage.

Par ailleurs il est bon également de jeter un coup d’oeil sur l’état des sentiers : pour cela je lis souvent les commentaires laissés sur des sites comme visorando où les gens détaillent l’état du sentier, voir de la route d’accès.


Vous voici parés pour affronter votre première randonnée ! Il ne vous reste plus qu’à vous lancer !

N’hésitez pas à poser vos questions ici !

Suivez moi sur Facebook Twitter et Instagram !

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *