// Voyage en Andalousie : Séville {City Guide}

 Nous avons commencé notre voyage en Andalousie par la ville de Séville, tout simplement car notre vol atterrissait là ! Seville est la plus peuplée de notre circuit et probablement la plus vivante aussi. Capitale de l’Andalousie, la ville a atteint l’apogée de sa gloire grâce à la découverte du nouveau monde et de son exploitation.Celle-ci détient en effet le monopole du commerce entre l’Espagne et le nouveau monde jusqu’au XVIIe siècle. Cependant, même aujourd’hui, la ville reste très marquée par les traces de l’art musulman, car l’Andalousie fut sous l’influence musulmane pendant plusieurs siècles avant la Reconquista espagnole (reconquête du pays par les Chrétiens). Toute cette richesse historique donne à Séville une architecture absolument unique, savoureux mélange des styles et des cultures.

Nous y avons passé 3 jours et demi, mais si je pouvais encore y retourner, je le ferais sans hésiter ! J’aime vraiment cette atmosphère particulière dans la ville, ses délicieux restaurant de tapas à des prix défiant toute concurrence, et les sévillans, toujours souriants, fêtards, et accueillant (malgré les hordes de touristes, Français pour beaucoup!, qui envahissent leur villa chaque année). En se baladant dans la ville, il est amusant d’essayer d’imaginer le passé qui s’est déroulé là, les artisans musulmans ayant façonné quelques un des plus beaux édifices, les gitans apportant avec eux l’art du flamenco et s’établissant sur les rives du fleuve, les rois catholique édifiant leur majestueux palais et cathédrales …

✽ Voyage :

Nous avons décollé en France à 6h du matin (note pour moi-même : mauvaise idée) et donc sommes arrivés vers 8h du matin à Séville. Le temps de récupérer les bagages et de rejoindre de centre en bus depuis l’aéroport, il était environ 10h.

✽ Hébergement :

J’ai opté pour l’option Air BnB pour l’hébergement, une première pour moi. Même si le concept de ce type d’hébergement est d’être dans la maison de son hôte, je ne voulais pas dormir dans leur lit (certains vous laisse leur logement pendant qu’ils vont chez leur famille), ni partager les sanitaires etc. J’ai donc sélectionné un petit studio avec sanitaire indépendant, se trouvant dans l’appartement de mes hôtes : eh bien je ne regrette pas mon choix, le logement c’est révélé une très bonne affaire, avec des hôtes très prévenants et discrets ! En plus de se trouver dans le centre de Séville (2 min de la Plaça San Salvador), le logement était très calme, à l’abri des ruelles très animées en soirée à Séville.

✽ Visites :

J’ai évidemment voulu entamer les visites dès le premier jour malgré la (grande) fatigue du voyage (levée à 2h du matin !). Pour ne pas trop me casser la tête, j’ai tout simplement suivi le planning proposé par le guide Lonely Planet Andalousie, en l’adaptant un peu à nos contraintes (cela avait aussi l’avantage d’éviter d’oublier un lieu important). J’avais prévu 3 jours et demi dans cette ville, ce qui correspondait au guide. En début d’après-midi j’ai commencé à piquer du nez, et me suis quasiment endormie dans un parc de la ville, pour le plus grand plaisir des moustiques présents (je peux maintenant attester de la voracité des moustiques andalous).

*Balades au hasard dans Séville*

*La Giralda*

Ancienne mosquée principale de la ville, transformée suite à la Reconquista en Cathédrale (seul le minaret a été conservé)

*Petit déjeuner andalous*

Il faut absolument que vous gouttiez le petit dej’ andalous! Absolument délicieux, il se trouve dans n’importe quel petit café/bistro de quartier. Nous avons pris les notre à l’Horno de San Buenaventure (adresse du Lonely Planet évidement). Ce petit dej est tout simple, et se compose de tartine grillée, accompagnée au choix de jambon, tomate fraîche écrasée, chocolat, ou confiture. Evidemment ne pas oublier le jus d’orange fraîchement pressé!

*L’alcazar*

 L’alcazar est un palais construit sous l’époque musulmane, en 712 (moyen-age) et subit des ajouts successifs au cours du temps, si bien que celui-ci mélange plusieurs styles (mudéjar et baroque) sous un même bâtiment. Cela ne choque pas trop, car les époques sont réparties dans des salles différentes.
Les jardins de l’Alcazar sont peut être la partie la plus intéressante du monument avec ses bassins et fontaines.
mosaïques de l’alcazar

*La « gaufre » de Séville*

Ce monument s’appelle en fait ‘el metropol parasol‘ fait par un architecte allemand. Le tout se compose exclusivement de bois (ce qui peut paraître assez incroyable au vu de la taille de l’édifice) et coûta une petite fortune à la ville. Vous trouverez cette structure à la Plaza de la Incarnacion, à coté d’immeuble assez traditionnels.
En tout cas, ce monument, bien que très controversé, permet de faire de très jolie photos à Séville!

*La juderia*

Ce quartier, ancien quartier juif comme son nom l’indique, se trouve tout près de l’alcazar.

Jurgen Mayer H

 Voila, cet article touche à sa fin, son écriture m’a pris énormément de temps, et pourtant je n’ai pas pu vous parler de tout ce que j’ai fait à Séville !

Cette ville mériterait un blog à elle toute seule tellement il y a de choses à voir!

Dans les monuments que je n’ai pas mentionné il y a :

✽ le Parque Maria Lousia, un très grand jardin proche du centre ville

✽ L’hotel Alphonso XIII que je n’ai pu visiter

✽ Les bâtiments près du parque maria louisa,sur la plaza de España, construits à l’occasion de l’exposition Ispano-Americaine.

✽ la Tore del Oro 

Dans un prochain article, je vous parlerai de Cordoue! la suite de notre circuit en Andalousie!

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *