Casablanca : immersion dans la vie des marocains

mosquée hassan II vue globale

Dans cet article, je vous présente ma vision de Casablanca, la mal aimée des touristes, qui a pourtant tant à offrir.

Casablanca, la ville blanche, est la première ville que j’ai découverte en venant au Maroc il y a des années, et c’est celle par laquelle je passe à chaque fois que j’y retourne.
Si je vous dit que c’est une de mes villes préférées au Maroc, je vous voit déjà ouvrir de grands yeux ! (c’est en tout cas la réaction des gens autours de moi).
Du coup j’ai décidé de faire un petit article sur ce qui me plait dans cette ville, et pourquoi il serait selon moi dommage de passer à côté. Voici donc les meilleurs visites touristiques que vous pourrez faire à Casablanca en quelques jours.
Et le plus dans tout ça, c’est que la plupart de ces lieux sont désormais accessibles en tram ! Donc plus d’excuse pour zapper les visites !

Capitale économique du pays

◊  Il faut savoir déjà que ce n’est pas la capitale du pays, qui est Rabat, et que ce n’est pas non plus vraiment une ville touristique, même si elle accueille de nombreux étrangers venus pour affaires (vous ne manquerez donc pas de logement).
C’est un ville où vivent quand même près de 4 millions de marocains, qui travaillent et vivent ici à l’année. Vous ne verrez donc pas de mise en scène pour touristes comme à Marrakech. Ici tout est authentique (même si la ville est relativement moderne).

La mosquée Hassan II

◊  C’est LE monument de Casablanca, la plus grande mosquée d’Afrique, et en plus accessible aux touristes qui souhaitent la visiter. Des visites guidées sont réalisées régulièrement à des horaires fixes, avec des explications en français, anglais, espagnol suivant le groupe choisi. La visite de cet édifice vaut vraiment le détour, l’architecture est magnifique, et le fait de pouvoir se promener dans une mosquée pour des non-musulmans est assez rare, donc autant en profiter.

place devant la mosquée hassan II

porte orientale mosquée hassan II

porte ouvragée mosquée hassan II

mosquée hassan II avec vue sur la mer

Le marché Beb Marrackech, Place des nations unies, centre ville

◊  Nous sommes ici dans le centre de Casablanca, juste à la frontière entre la vieille médina et la ville coloniale. Près de la place des nations unies se trouve la vieille poste, mêlant harmonieusement architecture coloniale et orientale. On y trouve également le très beau Palais de justice avec son architecture néo-mauresque. Si vous vous éloignez un peu dans les rues de la ville, vous pourrez admirez les immeubles d’architecture art déco qui font la spécificité de Casablanca. Si certains sont parfois réhabilité, d’autres sont malheureusement régulièrement détruits pour faire place à de nouvelles constructions faisant les affaires d’une minorité. Le quartier est généralement très animé, avec sa circulation incessante.

boutique à bab marrackech

beb marrackech

Beb Marrackech

 

Ancienne Médina de Casablanca

◊ Si vous avez la chance de n’être doté d’aucun sens de l’orientation (comme moi) vous allez adorer vous perdre dans la veille médina, avec ses petites rues tortueuses et ses surprises à chaque coin de rue. Nous sommes partie de la sqala et nous avons remonté les rues un peu au hasard, jusqu’à la place des nation unies. Nous sommes passés devant un square où des gens s’affairait à préparer une estrade (pour un concert ou une conférence, je ne sais pas), puis ensuite au détour d’un immeuble, nous avons entendu les bruits joyeux d’un mariage et des gens qui chantaient et dansaient, et enfin nous avons débouché sur des rues commerçantes, où l’on trouve d’à peu près tout. Je me suis acheté des savons naturels made in morrocco, mais on y trouve aussi des vêtements, des sacs, des cartes postales, de la nourriture, etc. Le clou de la visite se situait place ***, où nous avons trouvé les meilleurs beignets ( prononcez “sfenge”) du Maroc, servis avec un délicieuse confiture d’abricots. La boutique a tellement de succès qu’elle est facilement repérable par tous les gens qui font la queue devant pour se faire servir leur précieux goûter accompagné d’un bon verre de thé à la menthe !

venderu de beignes à casablanca

La Squala

◊  Je n’ai découvert la Sqala (ou Skala) que très récemment, alors que je cherchais un café sympa où m’installer. Ce lieu, situé sur les anciens remparts de la ville, domine le port, avec une jolie vue sur la mer. Après l’agitation du centre ville, il est agréable de déambuler dans le petit parc situé sous les remparts, avant d’aller admirer les vieux canons posés en haut des murs. Profitez-en ensuite pour siroter un bon thé à la menthe dans le très joli café de la Sqala (je n’ai pas eu la chance de le faire, étant arrivée juste à la fermeture!). Ce café a une très belle terrasse ombragée, parsemée de plantes, autours d’un patio. On y sert également à manger.

canon à la sqala skala

Le quartier du Habous

(prononcez Houbous)
◊  Le quartier des Habous, ou nouvelle médina, a été construit par les Français dans les années 30. Le quartier est bâti selon les standards occidentaux mais avec une architecture marocaine, et ma foi, le résultat est plutôt réussi. C’est le quartier idéal si vous souhaitez acheter quelques souvenirs : les prix sont bien plus raisonnables qu’à Marrakech, et même s’il faut parfois marchander un peu, il se peut qu’on vous donne le vrai prix du premier coup. Comme assez peu de touristes s’aventurent jusqu’ici, il y a peu de se chance de se faire rouler.

Derb Ghlef

(prononcez ‘derb ‘rrelef’ qui veut dire la rue couverte)

◊  Si vous aimez bien les quartiers populaires dans les villes, vous adorerez ce marché ! C’est en fait un espèce de bazar géant où l’on trouve de … tout ! Imaginez des étales, qui paraissent posés de manière anarchiques, où vous pouvez trouver aussi bien des films que des tapis, en passant par les vêtements et les produits Hi tech ! Le marché est en fait organisé en “quartiers” dédiés chacun à une spécialité. Il ne ressemble en rien à un zouk traditionnel, mais n’en est pas moins intéressant pour autant. Ne manquez surtout pas de goûter au délicieux jus “panaché”, un mélange de fruits frais mixés devant vous (pas de surgelés ici!).

vendeur de panaché à casablanca

La promenade de la corniche

◊  Un des quartier le plus chouette de la ville : la corniche a été aménagée il y a un peu plus d’un dizaine d’années, et est devenu le rendez-vous incontournable des couples et des familles les soirées en week end. Si vous avez l’occasion de vous y promener un samedi soir, vous verrez les allées noires de monde, tous venus profiter de l’air marin et des douces soirées d’été.

Des vendeurs de rue proposent tout un tas de babioles et de plats à grignoter le long de la promenade pendant que des enfants courent dans tous les sens.

Je n’y croise jamais de touristes, pourtant c’est une promenade vraiment agréable. Le bord de mer est jalonnés de très nombreux cafés, où l’on peut profiter d’un verre, d’un thé ou encore de glaces.

Au bout de la corniche, derrière les hôtels et restaurants, se trouve une plage de sable noir, très prisée des casaouis. Des familles entières s’installent là pour la journée, avec pic-nique et jouets pour les enfants. Vous verrez des matchs de foot improvisés commencer ici et là le long de la plage, pendant que d’autres enfants tentent quelques acrobaties. Le lieux reste rempli jusqu’à assez tard dans la nuit, bien qu’il ne soit pas bien éclairé !

 

Chez Paul

◊ Comme en France, la chaîne Paul a quelques établissements au Maroc mais à la différence qu’ici les cafés sont bien plus luxueux et que l’on peut s’y attabler. Celui de Casablanca est mon préféré : installé dans une ancienne maison coloniale, la villa Zevaco, de style art nouveau, le restaurant a su préservé son architecture tout en y installant une extension pour les besoins de son activité. Son jardin, où sont installées les tables du café, est un écrin de verdure en plein centre de Casablanca. Vous viendrez y déguster de délicieuses pâtisseries, françaises ou marocaines, accompagnées d’un délicieux thé à la menthe. La clientèle est essentiellement composée de la jeunesse aisée de la ville.

 

Maarif

C’est le quartier des affaires et des magasins de marques de Casablanca. Il n’est pas spécialement joli, mais dispose d’un tas de cafés où l’on peut siroter tranquillement son thé à la menthe. Ce sont plutôt des cafés pour jeunes et non des traditionnels (où il n’y a que des hommes). Les magasins des marques occidentales se sont installé ici, mais passez votre chemin, les prix sont beaucoup plus cher qu’en Europe, avec beaucoup moins de choix.

 

Hammam

Le hammam est un rituel traditionnel du Maghreb. Alors que dans des villes comme Marrakech on trouve beaucoup d’établissements pour les touristes, un peu édulcorés, ici il n’y a que des hammams “standards” où les marocains se rendent environ une fois par semaine. Un hammam est généralement composé de trois salles, une froide, une moyenne et la dernière très chaude. La plus chaude est pourvue de robinets où l’on se sert de l’eau qui sert à se nettoyer et à dilater les pores de la peau.Lorsque la peau est prête, on peut procéder au gommage : soit on le fait soit-même, soit on s’adresse aux employés du hammam. Dans ce dernier cas attendez-vous à un gommage très énergique. Il faut rémunérer la personnes de quelques pièces.

Hammam sous la mosquée Hassan II

Lors de mon dernier passage j’ai fait la bêtise de demander un gommage fort à la femme qui s’occupait de moi : sur le moment je n’ai pas eu très mal, mais quelques jours plus tard,j’ai déchanter voyant les traces sur ma peau, cela m’apprendra à faire ma maligne…

J’ai fait plusieurs hammams à Casablanca, du plus traditionnel dans un quartier populaire, au hammam un peu plus moyen de gamme situé sous la mosquée. Dans les plus traditionnels, il n’y a que des pièces totalements vides où il faut ramener son propre matériel (tapis, tabouret, seaux), autant dire que le confort est assez spartiate. Dans les autres, les salles sont un peu plus équipées, avec des bancs en pierre où l’on peu s’asseoir pour se nettoyer. Ils sont également pourvus de tables pour recevoir les gommages prodigués par les employés du hammam.

Si vous souhaitez tester un hammam à Casablanca, je vous conseille le Hammam Panoramique : bien équipé, les employés sont gentils, et même s’ils ne comprennent pas très bien le français, on arrive à se faire comprendre (et ils feront attention à votre peau si vous ne leur donnez pas de stupides consignes comme moi).

 

♦        ♦         ♦        ♦       ♦        ♦  

Voilà les différents lieux qui j’ai aimé découvrir et redécouvrir à Casablanca. Malgré mes multiples séjours dans la mégalopole, je ne saurais me targuer de tout connaître, bien au contraire ! A chaque fois que je m’y rends, je réalise à quel point je connais mal cette ville ! C’est justement ce qui fait tout son charme. En constante évolution, avec de très nombreux chantiers, vous n’aurez jamais fini de la découvrir !

D’ailleurs, si vous avez des lieux que vous avez apprécié là bas là bas, n’hésitez pas à les partager ici!s à les partager ici !

 

Suivez mes articles sur Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :