Lac Achard : Une évasion en montagne à 2 pas de la ville

évasion en montagne à deux pas de grenoble

Découvrez cette ballade en cette tout début de saison de randonnée dans la chaîne de Belledone en Isère.

En ce weekend de début mai la météo de notre région se moque de nous : alors que la neige s’est faite désirer tout l’hiver, la voilà qui revient en force à l’amorce du printemps, nous bloquant par la même occasion l’accès pédestre en montagne (certains se réjouissent puisqu’ils peuvent chausser leurs skis de randos pour quelques ultimes balades).

chaine du vercors

Mais voilà, en à peine quelques jours les températures remontent brutalement, nous essuyons des tempêtes de pluie, et enfin la nature semble se calmer un peu.

Assez pour nous autoriser une sortie en montagne ?

Je ne suis sûre de rien, mais je prends le pari que oui, et embarque mes compagnons d’infortune vers la chaîne de Belledonne pour partir à l’assaut du lac Achard. “Assaut” étant un bien grand mot quand on sait que cette marche fait moins de 200m de dénivelé !

Nous voilà donc arrivés sur le parking de la station de ski de Chamrousse, transformée pour l’occasion en village fantôme. Je me rends compte alors que j’ai oublié de prendre ma veste de randonnée, mais comment j’ai pu faire sa !
Heureusement pour moi, dame météo, toujours clémente, nous offre une vingtaines de degrés au soleil, donc tout va bien.

les fleurs repoussent en ce début de printemps

Nous commençons alors notre ascension, après avoir un peu tourné en rond avant de trouver le début du sentier pourtant bien indiqué. Les paysages se révèlent peu à peu, encore timides derrières les nuages.

Des plaques de neige apparaissent ici et là, nous rappelant qu’il y a peine 10 jours ce passage était totalement enseveli sous la neige ! Notre progression est rendue de plus en plus difficile au fur et à mesure que nous montons, puisque nous nous retrouvons à marcher dans un ruisseau, alimenté de neige fondue. L’eau se fraie le chemin le plus facile et pour l’éviter au maximum nous sautons de part et d’autre du filet pour ne pas finir les pieds totalement trempés.
Après deux ou trois petites glissades, rattrapées toujours in-extremis, je m’arrête un peu. Le paysage est à couper le souffle et on ne se lasse pas de l’admirer. C’est là que je me dis quelle chance de vivre si près de ces montagnes, d’avoir cet échappatoire à la vie urbaine parfois épuisante.
Prendre un peu de recul, se vider l’esprit, simplement apprécier le moment présent.

vue sur la chaine de montagne la neige toujours sur le sentier du lac achard neige et chaine de montagne l'eau ruisselant sur le sentier vue sur la chaine du vercors

Nous reprenons la route, pour un dernier petit effort, avant de déboucher sur une plaine toute jaune. L’herbe brûlée par la neige tout juste fondue paraît en bien triste état. Je sais que dans quelques semaines, elle se parera d’une couleur vert étincelant.

Le lac est enfin visible derrière une petite butée : ses eaux sombre en ce jour nuageux ne laissent rien deviner de leurs fonds. Le lac est niché au creux des montagnes, et quelques groupes de personnes ont pris place tout autours, très peu nombreuses car la saison de randonnée n’est pas vraiment entamée.
Nous nous installons à notre tour et attaquons avec enthousiasme notre casse-croutte !

lac achard à chamrousse grillage devant le lac vue sur le lac achard neige autours du lac Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés assis là à profiter de la vue et du calme ambiant. Nous ne fûmes dérangés que par un groupe qui a cru bon de ramener un drône là. Amusante au début, l’expérience s’est avérée franchement pénible quand le drone s’est mis à nous survoler plusieurs fois avec son bruit d’abeille géante.
Nous nous sommes finalement résolus à redescendre lorsque l’air s’est fait plus frais (je n’avais pas de veste rappelez-vous).

De retour chez-nous, nous n’avions qu’une seule idée en tête : à quand la prochaine randonnée ?

Pour effectuer cette randonnée, vous pouvez utiliser l’application VisoRando avec ce topo.

panorama de la chaine de montagnes

Suivez moi sur Facebook Twitter et Instagram !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *